mercredi, septembre 16

Le Pop Art est devenu une culture courante qui s’installe un peu partout. Mais que savons-nous réellement de ce mouvement artistique qui se retrouve à l’international ? Nous vous en disons plus sur ce qu’est le Pop Art.

Pop Art : un mouvement né dans les années 50

Le Pop art est apparu en Grande-Bretagne en 1955. Le terme, qui est une abréviation de “Popular Art”, est rapidement devenu un phénomène culturel. Le principe associe des éléments de technologie à la science-fiction, ou encore à des figures populaires.

Le Pop Art est né de l’intérêt de quelques artistes qui ont décidé de produire des images plus attractives pour les médias de masse. Dès ses débuts, le Pop art se retrouve dans les publicités, et les accessoires de décoration.

Il symbolise l’optimisme apporté par les années 50. Le Pop Art est un univers à part entière, et se retrouve dans des toiles comme celles de www.nathalielatil.com, ou d’autres artistes contemporains. Les œuvres de l’artiste peintre se réapproprient tout ce qui fait le Pop Art tel que nous le connaissons.

Ses toiles, osées et très modernes, mettent en scène des Pinups et questionnent la féminité dans notre société de consommation. Les créations Pop Art de l’artiste peintre sont pétillantes, vives, légères, tout en gardant une note pointue de sophistication.

[MC] Magazine Chic - Pop Art et société de consommation

[MC] Magazine Chic – Pop Art et société de consommation

L’émergence du Pop Art

Prononcé la première fois par Lawrence Alloway, le terme “Pop Art” devient réellement populaire grâce à Andy Warhol. Aujourd’hui considéré comme l’un des pionniers de ce mouvement, le phénomène culturel se fait aussi connaître grâce aux créations qui gravitent autour du mouvement.

Si le Pop Art a gagné en popularité, c’est aussi grâce à sa forte identité visuelle. Le mouvement s’inspire largement des bandes dessinées, ainsi que des produits de consommation les plus courants. Ayant émergé à une époque où les produits de grande consommation sont en plein boom, le phénomène culturel se base en grande partie sur la valorisation de ces objets du quotidien.

Les caractéristiques du Pop Art

Ce mouvement culturel se décline en deux principales versions : le Pop Art américain, considéré comme l’original, et la version anglaise. La première se démarque par la simplicité de ses formes, mais aussi par son accessibilité.

Le style américain s’est fait connaître grâce à des produits et des matériaux qui symbolisaient la renaissance d’après-guerre. La sérigraphie, la peinture acrylique, les techniques d’illustration associées à l’univers industriel… ses sources d’inspiration sont infinies.

Le modèle américain est aussi coloré, parfois déluré, et avant-gardiste. Il offre une personnalité unique aux objets du quotidien qui deviennent des outils de décoration à part entière. En Angleterre, le mouvement s’illustre à travers des collages d’images de magazines, et adopte des tons surréalistes.

Le modèle mélange l’art reconnu dans les établissements de référence, et celui né dans la rue. D’autres courants mineurs gagnent aussi en renommée, dont le Pop Art français qui surfe sur le nouveau réalisme.

Les créations reproduisent des scènes d’histoires du quotidien, et retiennent une certaine valeur politique. Si différents sous-types ont évolué au fil des années, les styles anglais et américains restent les grandes références du domaine.

About Author

Muriel Bosman est née à Bruxelles en 1970. Après des études de traduction français-néerlandais-anglais, elle rejoint la presse écrite comme assistante de rédaction et ce pendant plus de 20 ans. Ensuite, elle décide de se réorienter dans l’enseignement comme professeur de langues. En 2017, elle crée sa page Facebook : les mélis-mélos de MuMu. Elle partage également des articles sur la page Je Suis Belge. Aujourd’hui, elle collabore avec Magazine en apportant sa propre touche rédactionnelle.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram