lundi, novembre 16

Après avoir lancé une partie de sa constellation Starlink en orbite autour de la Terre et d’avoir opéré le transfert d’astronautes américains entre la Terre et l’ISS via son vaisseau Crew Dragon, SpaceX poursuit son ambition d’atteindre Mars en 2024. Elon Musk s’est récemment exprimé sur le sujet, rappelant que les lancements vers la planète rouge sont soumis à des fenêtres de lancement bien précises. Les plans de SpaceX visent à envoyer son vaisseau Starship vers Mars en 2024, confortant ainsi son objectif d’être le transporteur principal assurant les transferts Terre-Mars à long terme.

L’entreprise est sur la bonne voie pour lancer sa première mission sans équipage sur Mars dans à peine quatre ans, a déclaré vendredi 16 octobre le fondateur et PDG de SpaceX, Elon Musk, lors de la Convention internationale de la Mars Society. « Je pense que nous avons une chance de profiter de cette deuxième fenêtre de transfert vers Mars », déclare Musk .

Cette fenêtre dont parle Musk est une opportunité de lancement qui se présente tous les 26 mois pour une mission sur Mars. La NASA, la Chine et les Émirats arabes unis ont tous lancé des missions sur mars en juillet de cette année. La fenêtre suivante s’ouvre en 2022 avec Musk faisant référence à l’opportunité de lancement sur Mars en 2024.

Assurer le transfert Terre-Mars d’humains et de marchandises à long terme.

La mission sera lancée sur la planète rouge à bord d’un véhicule SpaceX Starship, un combo fusée et vaisseau spatial réutilisable en cours de développement dans les installations de la société au sud du Texas. SpaceX prévoit également d’utiliser Starship pour des missions vers la Lune à partir de 2022, ainsi que des voyages point à point autour de la Terre.

Mais SpaceX n’a ​​pas l’intention de construire une base sur Mars. En tant que société de transport, son seul objectif est de transporter des marchandises (et des humains) vers et depuis la planète rouge, facilitant ainsi le développement de la base martienne de quelqu’un d’autre. « SpaceX relève le plus grand défi, qui est le système de transport. Il y a toutes sortes d’autres systèmes qui seront nécessaires ».

Si les projections de Musk sont correctes, la première mission de SpaceX sur Mars serait lancée la même année que le retour des astronautes de la NASA depuis la Lune dans le cadre du programme Artemis. SpaceX prévoit également de faire voyager des touristes dans l’espace lors d’une mission Starship autour de la Lune en 2023. La NASA a également choisi SpaceX comme l’une des trois équipes commerciales pour développer des atterrisseurs lunaires pour le programme Artemis.

Starship : la clé de voûte des objectifs de SpaceX.

Musk a déclaré vendredi que s’il n’y avait pas la mécanique orbitale qui oblige les lancements vers Mars tous les 26 mois, SpaceX aurait peut-être une chance d’envoyer (ou du moins essayer) quelque chose sur Mars dans trois ans ; mais le système Terre-Mars ne sera pas dans la meilleure position.

Le projet Starship vise à lancer un vaisseau spatial de 50 mètres au sommet d’un énorme propulseur pour des missions dans l’espace vers la Lune, Mars et ailleurs. Le Starship et son lanceur Super Heavy seront réutilisables.

Cette année, SpaceX a lancé deux vols d’essai de prototypes de Starship, appelés SN5 et SN6, depuis son site d’essai de Boca Chica au Texas. Ces vols ont atteint une altitude de 150 mètres. SpaceX prépare actuellement un autre prototype de vaisseau spatial, appelé SN8, pour un vol d’essai de 20 kilomètres de haut dans un proche avenir.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.magazinechic.com comme source. Merci. La Rédaction.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram