dimanche, janvier 19

C’est un projet exceptionnel et très séduisant pour le quartier qu’a pensé le groupe Socri Reim. Un ensemble urbain signé Massimiliano Fuksas dans un parc de 2 hectares, paysagé par Jean Mus.

C’est lui qui a imaginé Polygone Riviera. Et depuis trois ans, ce groupe rassemble de nombreux architectes et experts autour des célèbres Massimiliano Fuksas et Jean Mus, pour concevoir un ensemble urbain et végétal exceptionnel.

Ce projet restructurera totalement le centre commercial de Fontvieille avec le double de surface commerciale (30.000m2), ses parkings, ses bureaux, et créera un cinéma et quarante et une habitations au lieu de vingt. Mais surtout: un parc de près de 2 hectares comptant quelque 2.000 arbres va voir le jour. Un poumon vert pour cet îlot jadis « industriel ».

Le groupe Socri Reim lancera dans deux ou trois ans « le projet durable le plus audacieux au monde » et s’apprête à transformer la physionomie du quartier. Autre défi: le centre commercial existant restera ouvert pendant la totalité des travaux avec un savant jeu de chaises musicales.

Un projet à 300 millions d’Euros

Le 22 novembre dernier, le gouvernement princier a signé un partenariat avec le groupe, basé à Montpellier et opérateur spécialisé dans les programmes d’exception à forte dimension environnementale, pour réaliser une opération mixte d’envergure au cœur du quartier de Fontvieille. Coût de l’opération: près de 300 millions d’euros.

Un projet séduisant et qui séduit tous les acteurs de vie politique monégasque, affirme Pierre-Antoine Desplan, l’enthousiaste directeur général adjoint de Socri Reim. « Le projet fait l’unanimité. C’est une fierté pour toute notre équipe. La réponse est parfaitement durable et est faite pour durer. C’est aussi un désenclavement pour Fontvieille avec des rampes pour accéder vers l’îlot Canton et La Condamine, ainsi que des parcs très agréables. Le projet peut se faire avec ou sans le télécabine entre le Rocher, Fonvieille et le Jardin exotique ; ce transport doux n’est pas dans notre cahier des charges. »

Incontestablement, ce projet est très innovant. Le groupe Socri Reim explique: « Avant d’être immobilier, c’est une conviction : prouver qu’il était possible de concevoir une opération urbaine qui valorise d’abord l’homme et son environnement de manière très concrète et pragmatique. Ne plus penser l’immobilier dans ses contraintes habituelles pour inscrire en son sein une valeur citoyenne forte : l’environnement l’emporte sur l’immobilier. »

Un poumon vert

Fontvieille plus vert que n’importe quel autre quartier : c’est en soi très intéressant! « Cette profusion d’arbres, véritable forêt urbaine, permet à cet ensemble inédit de remettre l’environnement au cœur de l’immobilier. L’ADN de ce projet mixte urbain est le plus haut niveau de protection de l’environnement. La qualité environnementale n’a cessé de servir de curseur d’arbitrage tout au long de sa conception, avec un résultat clair : le bilan environnemental sera le plus ambitieux qu’on puisse atteindre aujourd’hui en la matière. »

Les normes les plus strictes promettent donc d’être respectées. Frédéric Frusta, président du bureau d’études en performance environnementale OASIIS, ajoute d’ailleurs: « Ce projet de renouvellement urbain est certainement le plus abouti en matière de développement durable que nous connaissons. »

Nicolas Chambon, président de Socri Reim, insiste: « Nous avons mis dans ce fabuleux projet toute l’expertise de notre groupe, très attaché à créer des lieux d’exception capables de réconcilier développement durable, qualité de vie exceptionnelle et soucis constant de protéger notre planète. »

En concertation avec les associations de commerçants, ce projet a pour vocation de redynamiser l’offre commerciale de Fontvieille en faisant venir de grandes enseignes internationales mais également en renouvelant l’attractivité commerciale de la Principauté.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.magazinechic.com comme source. Merci. La Rédaction.

Abonnez-vous - Suivez-nous

Facebook380
TWITTER14
YouTube295
Instagram517