mardi, octobre 20

Le Festival de Cannes lancera son Marché du Film Online le lundi 22 juin afin de soutenir les professionnels de l’industrie du cinéma

En ces temps difficiles pour la planète entière, et dans les perspectives fragiles qui se dessinent pour le monde du cinéma, le Festival a annoncé ne pas souhaiter déserter le terrain.

« Nul ne sait ce que le deuxième semestre nous réserve et s’il sera possible d’organiser à nouveau de grands événements de cinéma, dont le Festival de Cannes, en 2020 », déclare Thierry Frémaux, Délégué général du Festival. « Mais Cannes a décidé de faire évoluer sa formule pour cette année particulière. Voici une première initiative : un Marché du Film Online, lancé par Jérôme Paillard, le Directeur délégué du Marché du Film du Festival. Ce marché d’un type nouveau est organisé en concertation et avec la participation de nombreux professionnels du monde entier. »

Le Festival de Cannes annonce donc le lancement du Marché du Film Online, un marché en ligne créé dans le but de soutenir l’industrie cinématographique internationale et aider les professionnels. Il aura lieu du 22 au 26 juin.

Ce nouveau marché en ligne se rapprochera au mieux de l’expérience vécue à Cannes, en favorisant le live et les rencontres en temps réel. Il offrira des alternatives innovantes pour faciliter les affaires et simplifier la mise en relation des professionnels du monde entier. Le Marché du Film Online prendra la forme d’un espace réservé aux professionnels de l’industrie cinématographique auxquels il offrira :

Stands virtuels pour les agents de vente : les sociétés de vente pourront entrer en contact avec les acheteurs et présenter leurs nouveaux films et projets en cours dans un espace en ligne, équivalent numérique de leur stand à Cannes.

Pavillons virtuels pour les institutions : les institutions du monde entier présenteront leur cinématographie nationale, leurs commissions du film et lieux de tournage, soutiendront leurs producteurs et organiseront des rencontres dans un espace virtuel comme elles le font habituellement sur leur pavillon du Village International.

Projections en ligne : les participants pourront prendre rendez-vous et organiser des réunions via l’application de networking du Marché du Film Match&Meet, qui intègre désormais les appels en vidéo.
Projections en ligne : les films terminés ou en post-production et les présentations de projets seront programmés à des horaires préétablis dans une quinzaine de cinémas virtuels, afin de préserver l’émulation d’un marché et le temps du visionnage et de la négociation. Des reprises seront organisées pour les acheteurs dans des fuseaux horaires différents. La plateforme sera basée sur la technologie de Cinando et sur des mesures de sécurité strictes – DRM, filigrane individuel, gestion et suivi en temps réel des entrées aux projections (Cinando est la plateforme lancée par le Marché du Film en 2003, devenue le premier réseau pour naviguer dans l’industrie cinématographique : contacts, films, projets en développement, screeners….).

Programmes & Conférences : programmes et conférences seront pour la plupart transposés dans l’espace numérique : Cannes Docs, Cannes Next, Producers Network, Goes to Cannes, Frontières ou Fantastic 7 seront adaptés afin d’offrir à ces communautés – créateurs, producteurs, agents de vente – les mêmes opportunités de rencontre et de présentation de leurs projets. Le Marché du Film Online proposera également des “speed meetings” autour de compositeurs, d’éditeurs de livres ou de producteurs. Cannes XR, programme consacré aux expériences immersives, présentera quant à lui ses projets dans un environnement permettant de visionner les films avec un casque de Réalité Virtuelle.

“Dans ce contexte compliqué l’industrie du cinéma exprime le besoin d’un rendez-vous de printemps. Une enquête que nous avons réalisée la semaine dernière auprès des distributeurs du monde entier révèle que 80% d’entre eux sont intéressés par un marché en ligne et 66 % en capacité de réaliser des acquisitions (de films terminés principalement mais également de films en postproduction et en écriture). Nous ne remplacerons pas, avec le Marché du Film Online, l’expérience cannoise, mais nous recréons en ligne une partie de son essence en offrant aux professionnels une plateforme efficace et performante pour montrer des films, les acheter, financer des projets, trouver des partenaires. C’est aussi l’expérimentation d’un nouveau modèle de marché qui permettra à des professionnels qui n’avaient pas les moyens ou le temps de venir à Cannes d’y participer” déclare Jérôme Paillard.

Les accréditations au Marché du Film Online seront bientôt disponibles pour les professionnels de l’industrie au prix de 95 € au tarif early bird jusqu’au 29 mai puis 195 € au tarif normal (l’accréditation comprend un an d’abonnement à Cinando).

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.magazinechic.com comme source. Merci. La Rédaction.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram