lundi, novembre 16

Bien qu’elle ait conçu une moto électrique, la société française de technologie NAWA Technologies (ou tout simplement NAWA), n’a pas pour vocation première de construire des véhicules électriques, mais uniquement des batteries ultra-performantes. Mais peut-être devraient-ils reconsidérer l’option du marché de la moto, surtout à la lumière de l’engin unique qu’ils ont développé. En effet, il embarque des nouvelles technologies extrêmement prometteuses, notamment en termes d’énergie et d’autonomie.

Le style élégant et minimaliste de la NAWA Racer est le produit d’une collaboration avec Envisage Group, qui a été impliqué avec Jaguar et d’autres marques qui veulent des lignes simples avec leur nouvelle technologie. Un point fort est la roue arrière sans moyeu, bien que l’engin comprenne plusieurs propriétés faisant son charme, y compris le feu arrière à LED enveloppant.

Mais au-delà des lignes épurées et de la roue arrière sans moyeu de la NAWA Racer, l’engin est doté d’une technologie sous-jacente qui augmente considérablement les performances et pourrait signer une avancée significative pour les performances des motos électriques — ou le potentiel de performances de tout ce qui a besoin de batteries pour la puissance motrice, y compris les voitures électriques.

[MC] Magazine Chic - Nawa Racer

[MC] Magazine Chic – Nawa Racer

NAWACap : un supercondensateur pour alimenter le Racer

NAWA a ajouté un supercondensateur au Racer (NAWA appelle cela un “ultracondensateur”, et a nommé le sien NAWACap). Un supercondensateur est similaire à une batterie, sauf qu’il peut être chargé en quelques secondes, et peut alors décharger cette charge à un taux extrêmement élevé — bien au-delà de ce qu’une batterie peut fournir — pour une augmentation instantanée de la puissance. Il peut également répéter cet exploit des millions de fois sans perte de performances substantielle.

NAWA n’est pas la première entreprise à mettre en service un supercondensateur. Le constructeur Lamborghini intègre un système de supercondensateur dans sa nouvelle hypercar Sián. Selon les informations fournies par NAWA, le Racer possède un bloc-batterie au lithium-ion de 9 kWh relativement petit et un ultracondensateur NAWACap de 0.1 kWh situé dans le pod supérieur, au-dessus du pack dans le cadre. L’inclusion du système NAWACap présente de multiples avantages.

Poids, vitesse et autonomie : les avantages du supercondensateur

Puisqu’il peut être chargé en quelques secondes par freinage régénératif (de préférence) ou par la batterie Li-ion (ou les deux), il est à peu près toujours prêt à donner une augmentation de puissance lorsque la physique exerce la plus grande charge sur la batterie : à partir d’un arrêt complet ou pendant une accélération. NAWA prétend que le Racer peut passer de 0 à 60 km/h en environ trois secondes, et atteindre une vitesse de pointe d’environ 160 km/h.

Le moteur du Racer produit environ 100 chevaux, et NAWA déclare que puisque le système de supercondensateur réduit la capacité de batterie nécessaire, le Racer pèse environ 150 kg — soit beaucoup moins que certaines motos électriques actuelles comme la Zero SR/F.
De plus, le système NAWACap étend la gamme urbaine de la Racer car le moteur peut être plus petit, plus léger et doit pousser moins de poids. NAWA revendique 300 km d’autonomie urbaine, où le système NAWACap sera dans son élément.

[MC] Magazine Chic - Nawa Racer

[MC] Magazine Chic – Nawa Racer

L’insuffisance des batteries lithium-ion actuelles

La Lamborghini Sián et la NAWA Racer mettent en lumière à la fois un problème en cours et une solution élégante potentielle autour des limites des batteries lithium-ion, qui alimentent actuellement à peu près toutes les voitures électriques, hybrides, motos électriques, vélos électriques et téléphones portables du monde. Le problème ? Les batteries au lithium-ion prennent un temps relativement long à charger.

De plus, elles ne sont pas en mesure de décharger de l’énergie dans une transmission à un rythme très élevé. Les batteries peuvent prendre feu si elles sont gravement endommagées, et leur durée de vie est limitée. Les condensateurs, qui existent depuis aussi longtemps que l’électricité, n’ont aucun de ces problèmes — mais il y a une raison pour laquelle nous ne les utilisons pas encore comme dispositifs de stockage d’énergie à long terme.

Une source d’énergie hybride batterie/supercondensateur

Les condensateurs ne sont pas en mesure de maintenir une charge sur de longues périodes de temps comme une batterie, et ils ont actuellement une faible densité d’énergie par rapport à la plupart des batteries. Si ces problèmes pouvaient être résolus, ils toucheraient au Saint Graal de la technologie de la batterie : la batterie à semi-conducteurs.

Une gamme de supercondensateurs serait capable d’injecter d’énormes quantités d’énergie dans le système d’entraînement d’un véhicule, entraînant une accélération incroyable.

Mais encore une fois, parce qu’ils ne peuvent pas supporter longtemps une charge et ont une faible densité d’énergie, ils ne sont pas encore pratiques pour une utilisation en tant que systèmes de stockage d’énergie primaire. La solution de NAWA avec le Racer ? L’hybride batterie/supercondensateur.

About Author

Nous sommes heureux que vous visitiez notre média. Nos articles sont protégés par les droits intellectuels. Nous n’avons rien contre leur reproduction ou partage, pour peu que vous respectiez simplement la mention : © www.magazinechic.com comme source. Merci. La Rédaction.

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram